Ca y est, nous y voilà, après 4 mois d’attente interminable, 15h d’avion, 2h de route depuis l’aéroport de Los Angeles et 9h de décalage horaire, nous arrivons enfin à notre hotel à San Diego. En route pour un road trip de 3 semaines à travers l’ouest américain.

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego
on est pas si mal après un si long voyage

Il est 5h du matin et nous sommes épuisés et pas encore vraiment conscients que notre road-trip a commencé.
Budget oblige, notre hotel est loin d’être un palace mais franchement c’est clean, c’est mignon et l’accueil est pro et chaleureux, ce sera parfait pour nous et nous tombons rapidement dans les bras de Morphée.

Jour 1, à la découverte de Old Town, Mission Beach et La Jolla

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego        Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Ce matin, ce sera découverte de “Old Town”, qui était en réalité le site de la première colonie espagnole en Californie aujourd’hui réaménagé en parc… J’allais dire en parc d’attractions mais en réalité c’est un peu ça… Des restaurants, des boutiques, des cactus en acier pour la déco (bon ok y’en a aussi des vrais), et quelques anciens bâtiments transformés en musées…
On se prête au jeu, on flâne, on fait des photos et puis bon bah c’est pas notre truc… c’est blindé de touristes (oui je sais nous aussi nous en sommes), il fait chaud et euhhh bah on a envie de voir l’océan 🙂

On file donc direction Mission Beach pour enfin voir le pacifique et les plages géantes qui bercent nos rêves californiens depuis toujours…

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Et la voilà enfin, cette immense étendue de sable blanc, bercée par l’ocean pacifique, et les petites maisons à porche ouvert qui rivent la plage et s’organisent dans un entrelac de ruelles étroites… La Californie quoi…

Bon il fait quand même pas loin de 38 degrés, donc on commence par aller s’acheter un parasol. Et, après avoir imité 46 positions de ninja en attaque faucon pour réussir à se mettre en maillot de bain sans heurter la sensibilité des américains, on est enfin prêt pour le grand PLOUF.

Après la baignade, et parce que nous adorons marcher, on va se balader en direction de la Jolla pour y voir le coucher de soleil…

On longe la mer pendant 2h et on arrive enfin a la Jolla Cove, où sont étalés une cinquantaine de phoques et lions de mer (du coup c’est beau mais ça pue)

Et ça fait du bruit 😉

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego
ceux là, c’étaient nos potes… de vraies starlettes qui posent
Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego
Opération “coucher de soleil” réussie (ce ne sont pas des phoques hein, ce sont des gens là 😉 )

On se poste juste à temps pour voir le soleil rouge tomber dans l’eau. Au passage 3 dauphins nous font l’honneur de sauter pile dans l’alignement façon film Disney.

On se prend dans nos bras, on pleure (bon ok, surtout moi) , et on prend conscience qu’on y est pour de bon !

Jour 2, Little Italy, Gaslamp, Le Port de San Diego et Coronado Island ou comment on a pas visité Balboa park

Après le petit dej, on va en voiture jusque Balboa Park, on se gare et on file vers le downtown et Litlle Italy. L’idée c’est de revenir dans l’après midi pour visiter le parc.

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

Arrivés à Little Italy, c’est jour de marché, et ça c’est trop bien ! On achète des amandes bio au producteur, une boisson bizarre genre soda de Kefir gingembre citron miel et on déambule au milieu des stands et des restos italiens.

Il y a de la musique live et pleins de gens et on est super bien. Mister B me vole mon chapeau parce qu’il fait trop chaud et puis c’est l’heure de l’apéro 🙂
(Ah et nous sommes en rad de batterie, donc pas de photos…)

On descend ensuite se balader sur le port, voir le USS Midway, on rentre pas dedans car ça nous intéresse moyennement, puis on va voir la fameuse statue “Unconditional Surrender”.

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego
Réalisée d’après la une de Life Magazine illustrant la fin de la 2nde guerre mondiale, avec une photo d’un marin embrassant une infirmière à l’annonce de la réddition du Japon en 1945

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego

On remonte doucement vers le quartier de Gaslamps qui doit son nom aux lampadaires à gaz de l’époque Victorienne. C’est le quartier des restos et bar du centre de San Diego, sauf que la #teamboulet que nous sommes y est allé en plein après midi, du coup, c’était pas l’éclate.

Nous poursuivons donc notre route vers le Balboa Park, sauf qu’on est vraiment des boulets, on écoute rien de ce qu’on nous dit et ça nous joue des tours.
Tout le monde nous a prévenu, les grosses villes aux US, on les fait en voiture ou en transport mais pas à pied. Ouais mais nous on est des marcheurs, et puis on s’en fout de mettre 3h pour aller d’un point A à un point B.
Nous remontons donc en marchant, sauf qu’on a du passer par un coin du parc pas top puisqu’on se retrouve au milieu d’un camp de base de homeless qui parlent seuls pour la plupart et on est suivi par un personnage sympathique qui n’a de cesse que de répéter “I’ll kill you” en braillant.
Evidement on ne pense pas qu’il veuille réellement nous tuer, ni même qu’il s’adresse vraiment à nous, mais après 30 min de marche au pas de course dans cette ambiance bof bof, bah Mademoiselle A elle flippe, elle veut pas qu’on nous kill donc elle veut plus visiter le parc et elle veut partir…

Et voilà comment on se retrouve direction Coronado Island, une presqu’ile assez bourgeoise de San Diego, et on replonge dans la carte postale californienne.

Carnet de voyage, 3 semaines de road trip dans l'ouest des Etats Unis, San Diego
Bière et couché de soleil et on part demain matin tôt de cette première étape de notre road-trip dans l’ouest des Etats Unis.

Ressenti et conclusion

Souvent boudée lors d’un premier voyage, San Diego est une vraie ville Californienne.
Parfaite pour marquer le rythme et atterrir en douceur, nous on a adoré, même si on ne l’a que survolée.. On recommande, et on y retournera volontiers si un jour nos pas nous menaient de nouveau dans l’Ouest des Etats Unis.

Bonnes adresses et infos pratiques

Nos adresses “A table” à San Diego testées et approuvées c’est par ici

– de blabla, + de pratique :  San Diego en 2 jours , nos conseils pratiques

Mademoiselle A

Diplomée en tourisme, je parle 4 langues. Je suis une amoureuse des voyages et des autres. Trouillarde invétérée je dépasse mes peurs dès que je m'envole vers d'autres contrées. Je fais confiance à la vie et à Mister B, mon mari et compagnon de voyage depuis plus de 12 ans. Je suis la plume de ce blog construit à deux autour de nos aventures passées et futures.

Cet article a 6 commentaires

    1. Merci pour ton soutien, qui vaut beaucoup pour nous et tu le sais 😉

  1. Un bon premier article pour votre blog ! Hâte de lire la suite 😉 bon voyage et bonne continuation 😉

    1. Merci pour votre soutien. C’est important quand on commence et ça nous encourage à continuer 🙂

  2. Bonjour, je suis votre nouvelle stalkeuse (rire diabolique). Ah ben oui mais moi faut pas me faire marrer avec ses articles, parce qu’après je tombe amoureuse d’un blog et voilà le résultat !

    Le road-trip californien, et même américain tout court, est quelque chose que je rêve de faire, surtout depuis que ma cousine l’a fait il y a quelques années (elle aussi tient un blog et ses articles m’avaient fait rêver).

    C’est vrai que les US font un peu suer avec leurs villes géantes qu’on ne peut pas faire à pied, j’adore visiter un endroit en marchant. Faut avouer que les capitales européennes sont chouettes pour ça : j’ai par exemple visité Rome en crapahutant dix kilomètres par jour (avec juste un petit trajet en métro le matin et un autre le soir pour rentrer à l’hôtel), j’ai adoré !

    Bon sinon tu connais la meuf inculte qui a googlé pour savoir si le nom de Balboa Park avait un rapport avec Rocky (non mais en même temps, aux USA, on ne sait jamais) et qui a appris que non, débiloue, le parc a été nommé en l’honneur de l’explorateur espagnol Vasco Nunez de Balboa ? Moi non plus, je ne la connais pas ! XD

    1. ALors Caro, nous t’accueillons officiellement comme notre stalkeuse préférée… D’abord on ne savait pas ce que voulait dire “stalkeuse” avant ton com et déjà ça, ça fait des points en plus ! Et puis on est fier, bah ouais non en fait j’écris pas juste pour ma mère hein, c’est cool de savoir que ce que je raconte ça plait… donc je répète : Bienvenue !!!!

      Et pour Balboa park, bah je me rends compte que j’aurais pu le mettre dans l’article, c’est bien sympa de faire marrer les gens mais faudrait aussi penser à les renseigner… Je note pour rectifier dans les prochains 😉

      Nous avons déjà hâte de te lire à nouveau 😉 A très bientôt.

Laisser un commentaire