ll est des endroits sur notre chère planète qui appellent plus que d’autres à la détente et au bien être. Kabak, situé dans la vallée des papillons dans le sud de la Turquie, en fait partie. Si vous rêvez de cabanes dans les arbres, de balades, de nature et de mer bleue alors vous êtes au bon endroit. Laissez nous vous emmenez au paradis, il n’est pas si loin, il est en Turquie.

Visiter la Turquie : Destination le Sud

Vue panoramique depuis le Shambala à Kabak dans le sud de la Turquie

Comme nous ne sommes absolument pas amateurs de grands complexes hôteliers et autres resorts “all-inclusive”, ce n’est pas vers Antalya que nous nous dirigeons mais vers la vallée des papillons dans la province de Fethiye et plus exactement près de Ölüdeniz, à Kabak petit paradis turc.

Vue panoramique à Kabak dans le sud de la Turquie

Bon évidemment le paradis ça se mérite. Il ne s’agit pas de faire une balade de santé de 10 minutes et hop tu tombes dessus. Non parce que si c’était si facile, le paradis ressemblerait à Ikea un samedi après midi, et du coup ce serait l’enfer…
Bref, arrivés à Fethiye, la grande ville la plus proche, les choses sérieuses commencent. On longe une route sinueuse pendant environ 15km puis on arrive à Ölüdeniz, dernière “ville” avant Kabak.
Enfin on rejoint le village de Feralya puis le “village” de Kabak ou la route s’arrête…
A notre droite, un chemin de terre hyper pentu et impraticable si vous n’avez pas de 4×4…
Il y a pourtant un panneau qui pointe vers le chemin de sable et qui indique “Kabak Camps”. Et bien sûr, nous n’avons pas de 4×4…

N’écoutant que notre courage, nous nous garons et décidons de descendre en marchant… Harnachés de mille choses inutiles et poursuivis par des frelons géants nous descendons donc la piste de terre pendant que le soleil se couche.
Dit comme ça, ça sonne romantique le soleil qui se couche, mais en réalité, il commence à faire sombre, on n’y voit plus rien et nous sommes à deux doigts de nous fouler une cheville avant de se faire dévorer par un animal sauvage… enfin un truc dans le genre quoi…

Le courage décroissant avec le soleil, nous élisons tout naturellement domicile au premier camp qu’on croise sur notre route.

Des campings éphémères aux portes d’Ölüdeniz

En fait Kabak, ce sont plusieurs “campings” qui longent la falaise jusqu’à la plage. Tenus par des néo-hippies-chic-bobo-vegan-capitalistes-artisto-philosophes, ils se fondent dans le décor (les campings, pas les hippies… quoique…). La loi les oblige à n’installer que des matériaux que la nature peut défaire. Ainsi, c’est cabane en bois, et absence de route goudronnée. Le résultat est magnifique, appelle à la détente et à la contemplation. (Et aussi aux longues conversations avec les voyageurs, plus ou moins touristes, venus se prendre pour des Robinson, le confort en plus.)

Nous arrivons donc dans un endroit magnifique.

Les cabanes en bois des eco-camps de Kabak en Turquie

Le premier camp est celui de Mathias, un médecin allemand, et sa compagne. Ils sont les heureux propriétaires de ces quelques cabanes en bois. A flanc de falaise, en pleine nature. Le lieu consiste en un petit bar en bois, quelques tables, 5 ou 6 cabanes face à la mer et des plateformes de bois pour pratiquer le Yoga, la méditation et réfléchir sur la vie.

Les cabanes en bois des eco-camps de Kabak en Turquie

Nous partageons avec eux le repas du soir avant d’aller rejoindre nos quartiers.

Une nuit en enfer au paradis

Nous nous séparons donc de Mathias et sa femme. Mais au moment de nous souhaiter la bonne nuit d’usage, Mathias ajoute la phrase de trop… “Faites attention aux serpents”… Et cette phrase, chers amis, aura un impact extrêmement négatif sur la nuit de Mademoiselle A… Et donc sur celle de Mister B par effet ricochet..

Une fois dans la cabane, sous la moustiquaire Mademoiselle A sent passer un truc près d’elle… Mister B, qui la connaît bien ne rentre pas dans son jeu et s’endort. Au bout de 10 minutes il est réveillé par un bruit étrange. Mademoiselle A, tétanisée, l’a entendu aussi.

Ca y est c’est cuit, c’est sûr, c’est un boa constricteur géant et nocturne qui va nous dévorer. Ce soir, c’est nous le menu. Adieu monde cruel…
On allume la lumière pour regarder la mort en face…
Bon, en fait c’est une petite souris toute mignonne qui déguerpit à l’instant même où elle est découverte. Mais c’est pas passé loin quand même !

L’émotion étant trop forte (on a quand même frôlé la mort hein), on ne ferme pas l’oeil de la nuit. Et à 6h du matin, quand le soleil se lève, on prend le petit déjeuner et on reprend le chemin de terre parce qu’en réalité, nous avons un objectif. Nous sommes venus à Kabak pour passer la semaine dans un endroit concret : Le Shambala.

Le Shambala à Kabak

En gros, le Shambala c’est la même chose que le camp d’avant mais en plus confortable. Les espaces sont plus nombreux, plus douillets. Les cabanes sont pourvues de salles de bain et il y a même une piscine…

Piscine et vue panoramique depuis l'éco-camp le Shambala à Kabak en Turquie

C’est roots / chic, et pour Mademoiselle A, c’est mieux. Parce que ok c’est une aventurière et tout et tout mais faut pas pousser mémé !

Je vous fait faire un petit tour du propriétaire ?

Cabane en bois du Shambala, eco-camp de Kabak en Turquie
Notre cabane hippie-chic
Lit sous la moustiquaire. Chambre dans les cabanes en bois du Shambala, eco-camp, à Kabak en Turquie
Notre nid douillet
Vue sur la mer depuis l'intérieur de la cabane au Shambala, à Kabak en Turquie
La vue au réveil… Ah oui j’ai oublié de préciser qu’il n’y a pas de fenêtre ni de porte ??? (certaines cabanes en sont fournies mais nous on préférait celle là 😉 )
Vue sur la mer depuis la terrasse de la cabane au Shambala, à Kabak en Turquie
La petite terrasse avec vue, idéale pour l’apéro…
Ca y est vous avez pris vos billets ?

Que faire à Kabak et dans la Vallée des papillons

Absolument RIEN !

Vue sur la mer depuis la piscine du Shambala, eco-camp à Kabak en Turquie

Et je n’entends pas par là, dire qu’il n’y a rien à faire. Non je veux dire qu’une fois que vous êtes à Kabak, vous avez la possibilité de ne rien faire… et c’est bien différent !

Pensez y. C’est quand la dernière fois que vous n’avez absolument rien fait ?
Et bien à Kabak, c’est une option ! Imaginez le tableau. Vous vous levez, vous prenez votre petit dej (qui comme le diner vous sera servi et préparé sans y penser) et ensuite vous vous asseyez, au soleil et vous contemplez.

Killims et coussins sur une plateforme surplombant la mer à l'eco-camp Le Shambala, à Kabak dans le sud de la Turquie

Ou vous bouquinez. Ou ce que vous voulez… le pied total ! Je crois même que les cernes de Mademoiselle A ont fini par disparaître le temps d’un instant…

Visiter la Vallée des Papillons

Les falaises de La Vallée des Papillons, près de Kabak en Turquie.

La Vallée des Papillons abrite 105 espèces différentes de papillons. Au printemps, vous aurez sans doute la chance d’avoir donc de nombreux copains de rando.

Chemin arboré dans la Vallée des Papillons, près de Kabak en Turquie.

Paradis sur terre s’il en est. Ici au programme, c’est eau turquoise, montagne et végétation luxuriante.

Fruits et végétation dans la Vallée des Papillons, près de Kabak en Turquie.

Petite cascade, ballade et randonnée.

Randonnée au milieu des falaises de La Vallée des Papillons, près de Kabak en Turquie.

Vous pourrez même dormir sous une tente louée par une petite communauté hippie qui gère les quelques “infrastructures” de la crique.

Végétation et falaises de La Vallée des Papillons, près de Kabak en Turquie.

Le village de la vallée des papillons c’est Faralya. Vous pouvez donc rejoindre la vallée par la route, mais le mieux depuis les camps de Kabak est encore de le faire en bateau. Attention à ne pas tomber dans le piège des bateaux excursions blindés de touristes, musique techno poussée à fond.

Quelques petits bateaux vous emmèneront vers la vallée des papillons. Nous étions 4 dans notre embarcation et pas de musique à part celui des vagues…

Plage déserte au milieu des falaises de la Vallée des Papillons près de Kabak en Turquie

Et puis le même bateau vous ouvrira les portes de quelques petites criques désertes histoire de continuer à contempler et à ne rien faire.

Visiter Les Gorges de Saklikent

Gorges de Saklikent dans le Sud de la Turquie. Visiter Kabak et la Vallée des papillons.
©️ Photo d’illustration du site officiel du parc national de Saklikent

La bonne nouvelle, c’est que chaque camp dispose d’un 4×4 pour vous remonter vers la route (C’est payant hein, ils sont hippies-bobos, certes, mais business is business !)

Et du coup, comme elle est pas folle la guêpe, ils proposent aussi des excursions jusqu’au Gorges de Saklikent à environ 1h30 de route. C’est un canyon classé parc national. Et il paraît que c’est très beau. Je vous laisse le lien vers le site web parce que je suis trop sympa, et aussi parce qu’en vérité nous n’y sommes pas allés… On était occupé à ne rien faire… 🙂

Les activités proposées par les camps à Kabak

Chaque camping ou éco-lodge vous proposera pléthore d’activités.

Pardon, je m’arrête une seconde. Vous remarquerez le niveau linguistique particulièrement élevé et qualitatif de ce blog… J’avais déjà utilisé “zygomatiques” dans mon article sur New York, et là, pam ! “Pléthore” !

Revenons en à nos activités. Donc comme dans toute colonie néo hippie qui se respecte, les différents camps de Kabak offrent aux Robinson des villes que nous sommes, une reconnexion avec notre moi sauvage.

Sculpteur sur bois au milieu de la nature à Kabak en Turquie

Au programme :

  • Cours de Yoga
  • Sculpture sur bois
  • Massages
  • Méditations

A tout ça, ajouter, plage, piscine, lecture, et apéros parce que quand même l’apéro c’est la vie 😉

Panneau d'indication des différentes infrastructures du Shambala, Eco-camp à Kabak en Turquie.

Les activités proposées par les Amants Voyageurs

Si par hasard, avec tout ça, vous avez peur de vous ennuyer, on a encore quelques idées pour vous 😉

Retrouver l’harmonie avec son “moi” animal

Salon extérieur en imitation peau de léopard. Espace de vie du Shambala à Kabak en Turquie.

– J’sais pas pourquoi, je mangerais bien de l’antilope moi ce soir…

Activité neuropsychomotrice

Hamac géant suspendu. Espace détente à l'éco-camp Le Shambala, à Kabak en Turquie.

Ou comment réussir à s’allonger dans ce hamac géant sans avoir l’air d’une otarie échouée…

Débat d’opinions

Vue sur la mer depuis la piscine du Shambala, eco-camp à Kabak en Turquie

– C’est magnifique ce bleu turquoise…
– Euh, pardon amour, mais je dirais bleu lagon…
– Turquoise mon coeur… C’est turquoise…

Géographie

Vue sur la mer depuis le Shambala, eco-camp à Kabak en Turquie

Mais du coup, c’est par où le Nord ?

Se faire de nouveaux amis

Chat allongé sur la table de la salle à manger du Shambala, éco-camp à Kabak dans le Sud de la Turquie.

– Et donc toi Félix, ça fait longtemps que t’es vegan ?
Ah pardon… oui oui on peut t’appeler “Namaste” si tu préfères…

Kabak, les infos pratiques

Comment s’y rendre

Depuis l’aéroport de Fetihye vous pouvez prendre le shuttle pour le village de Faralya-Kabak. Du dernier arrêt à Kabak, vous pouvez descendre vers les camps en marchant environ 30 minutes. Vous pouvez aussi organiser votre prise en charge à Faralya ou Kabak par un des 4×4 de votre camp. Comptez environ 10 euros.

A 800km d’Istanbul et 220km d’Antalya, ce peut être un combiné parfait avec la découverte d’une de ces destinations. Ou alors, vous nous avez fait confiance, vous avez lu notre article sur Cesme et vous êtes donc à 420km de Kabak.
Bref, si vous arrivez en voiture, c’est la même chose. Garez vous à Faralya et descendez vers Kabak à pieds ou en 4×4 😉 .

Budget

Les nuits au Shambala et dans 90% des camps de Kabak, sont petit déjeuner et dîner inclus.
Au Shambala, comptez à partir 210 TL (environ 35€) la nuit en demie pension.

Quand y aller

Les camps sont généralement ouverts, accessibles et agréables du 1er avril au 1er novembre.
Nous y étions en septembre et nous avons bénéficié d’une météo parfaite et d’infrastructures très peu fréquentées. Le Top !

La Very Bonne Nouvelle

Les enfants de moins de 16 ans ne sont pas admis !!!
je ne viens pas de me faire que des amis sur ce coup là pas vrai ?
Mais soyez honnêtes… Vous la voyez l’escapade en amoureux pendant que les petits sont chez mamie ? Et quand enfin vous vous l’offrez, pas envie d’être dérangés par les enfants des autres, si ?
Voilaaaaa, vous voyez que c’est une bonne nouvelle 😉

L’info gourmande : On mange quoi à Kabak

Les éco-camps sont tous végétariens. On vous servira donc des repas à base de légumineuses, de légumes et de laitages… Tout est absolument délicieux mais l’information gourmande n’est pas celle là…

C’est à l’heure du petit dèj que l’explosion de joie des papilles se produit. Avec le pain, on vous propose, confitures, miel etc … Mais surtout, une pâte à tartiner, résultat du mélange entre de la mélasse et de la crème de sésame (le Tahin)… Et bien on peut vous dire, qu’on a rapporté avec nous des tonnes de pots de mélasse et de Tahin parce que dieu que c’est bon ! S’il nous restait un doute, en goûtant à ça, on a confirmé : Nous sommes au paradis !

Kabak en Turquie et en bref

Vue sur la plage en contrebas à travers les arbres à Kabak dans le Sud de la Turquie.

Vous voilà dans la confidence. Que ce soit lors d’un road-trip en Turquie, d’un voyage couplé à la découverte d’Istanbul (dont je vous parle ici ) ou lors d’une escapade en amoureux, Kabak est là et vous tend les bras.
Véritable paradis de la détente, ici c’est mer bleue turquoise, falaises et végétation luxuriante… Essayez vous au “je ne fais rien” pendant quelques jours, buvez du thé, respirez…. recommencez…

Pour conclure, une fois n’est pas coutume, j’emprunterais les mots du “Lonely Planet” à propos de Kabak et du Shambala :

” C’est encore loin ? C’est encore loin ? Et maintenant c’est encore loin ? C’est encore… WAOUH !!!”

______________________________________________________________________________

Vous souhaitez plus d’informations ? Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Turquie ? N’hésitez pas à nous laisser un petit mot en commentaire, vous savez qu’on adore ça 😉

Et si vous souhaitez épingler cet article sur Pinterest, c’est par ici  ⇓

Où partir en Turquie ? Kabak et la Vallée des papillons, petit coin de paradis au milieu de la nature dans le sud de la Turquie. Inspiration Voyage et infos pratiques - Les Amants Voyageurs. #turquie #voyage #kabak #valleedespapillons

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à cliquer sur le pouce vert ou à le partager sur vos réseaux sociaux  ⇓

Mademoiselle A

Diplomée en tourisme, je parle 4 langues. Je suis une amoureuse des voyages et des autres. Trouillarde invétérée je dépasse mes peurs dès que je m'envole vers d'autres contrées. Je fais confiance à la vie et à Mister B, mon mari et compagnon de voyage depuis plus de 12 ans. Je suis la plume de ce blog construit à deux autour de nos aventures passées et futures.

Cet article a 48 commentaires

  1. C est une découverte pour moi et plutot bonne. Les paysages sont à couper le souffle. Des bises

    1. N’est ce pas ? 😉
      Et les paysages en live sont encore plus incroyables ! Un vrai moment de détente…

    1. La Cappadoce est vraiment un endroit magique et les paysages sont mystiques quasi lunaires… Un des endroits que nous avions préféré en Turquie… avec Kabak justement 😉
      A bientôt ☺️☺️

  2. C’est dommage les photos ne chargent pas, j’aurais bien aimé découvrir cet endroit ^^

    1. Ah mince, je ne sais pas pourquoi… j essaye de regarder mais c’est vrai que c’est dommage, surtout sur cet article… je te tiens au courant pour que tu puisses voir les photos 😉

  3. Wouah!!! Super dépaysement. Coin magnifique. Jadoreeee et je note dans ma liste des choses à faire et à programmer. Merci, merci, merci !!!!!

    1. Avec plaisir !!!! Vraiment si tu as l’occasion c’est un endroit ideal pour se détendre… Nous on reccomande en couplé avec Istanbul par exemple 🙂

  4. Simplement magnifique, je n’aurais pas dit qu(il y avait de telles endroits en Turquie. L’histoire du serpent m’a fait penser à mon séjour en Guyane, les serpents dans le jardin, c’est tout à fait normal là-bas, moins pour moi :).

    1. La Turquie est un pays vraiment surprenant et particulièrement riche. En fait je crois qu’en voyageant en Turquie on peut avoir la sensation de changer de pays mille fois, tant les paysages sont variés…
      Les serpents dans le jardin 😳😳 euhhhhh je pourrais pas non plus cohabiter mais oui eux n’en ont plus peur…

  5. Que c’est beau ? Et effectivement ça donne envie de ne rien faire, si ce n’est admirer !
    Et pour répondre à ta question, “ne rien faire” est un terme que j’ai du employer et appliquer dans un autre vie haha. En tout cas, depuis que je suis Maman, je ne sais plus ce que ça veut dire xD
    a bientôt
    elsa

    1. Maman + blogueuse et déjà je me fais une idée du rythme de tes semaines… Je te souhaite de pouvoir employer ce terme un de ces 4 face à ce genre de paysages… Bonne semaine et à bientôt.
      😘

  6. Waouh ! Alors là j’ai pris une claque ! Exit le Mexique ou les États-Unis, je viens de trouver mieux grâce aux amants voyageurs et à quelques « pas » de la France. Je n’avz Jamais entendu parler de Kabak ni de cette magnifique vallée des Papillons. Je trouve sympa le concept des habitations éco responsables. Qui dit nature dit espèces sauvages en libre circulation (je préfère la souris au serpent et j’aurais opté pour un scaphandre pour dormir en paix ^^). Si je devais choisir parmi vos nombreuses escapades touristiques ce serait celle-ci. Dommage que les enfants ne sont pas admis après je comprend le périple peut vite tourner au cauchemar. Merci pour ce billet. Au plaisir de lire les prochaines aventures des Amants voyageurs.

    1. Merci pour ton passage sur le blog 😊
      C’est clair que cette Kabak c’est une vraie surprise et que ce soit « à coté » c’est vraiment la bonne nouvelle en plus !
      De manière plus générale, tu l’auras compris, nous sommes 2 amoureux de la Turquie et on ne peut que recommander chaudement de d2couvrir ce pays. Il en vaut la peine dans tous ses recoins 🙂
      A très bientôt

  7. Oh la la ça fait tellement rêver ton article !! C’est si beau, on pourra croire que ça n’existe pas

    1. C’est vrai que Kabak ça a un côté presque irréel… et pourtant c’est bien la réalité 😜.
      Merci pour ton message et à bientôt 😘

  8. Ah la, la, quelle aventure. Comme à chaque fois la plume de Mademoiselle A. me séduit, m’enchante et me transporte …peu importe le lieu! Bon revenons à la vallée des papillons. Des serpents potentiels, au camping hippie en passant par les gorges, tout m’a séduit. Un petit clin d’oeil à ce débat hautement existentiel : moi non plus je ne sais pas faire la différence entre le bleu lagon et la mer turquoise ou émeraude !

    1. Christine comme toujours tes commentaires me vont droit au coeur ! Et puisque nous ne sommes pas capable de distinguer le turquoise du bleu lagon je propose que nous continuions de chercher la réponse tout autour du monde 😉.
      À bientôt.

  9. Oh là là, comment dire à quelle point les lieux que tu présentes me donnent envie de CHILLER pendant des heures en contemplant la mer ? Non sans déc, je ne suis pas vraiment adepte des vacances farniente mais je veux bien renier toutes mes habitudes pour aller passer quelques jours au Shambala et ne RIEN FAIRE, mais le faire bien 😉 Un lieu hippie-chic entouré d’une nature luxuriante et d’une eau turquoise (Oui plutôt turquoise, pas bleu lagon Haha) et puis croiser la route des “néo-hippies-chic-bobo-vegan-capitalistes-artisto-philosophes” dans des cabanes en bois à la merci des serpents, ça me va aussi comme “micro-aventure” turque !

    1. Je suis flattée parce que je sais que tu es plutôt crapahute en montagne et savoir que j ai réussi un instant à te donner envie de ne rien faire, c est un compliment 😉
      Mais en réalité, tu trouverais ton bonheur dans la vallée des papillons… il y a plein de randonnées sympa autour de Kabak.
      À très bientôt 😘

  10. C’est magnifique ! Ça donne envie de rien faire et que d’admirer ^^

  11. Ces paysages de rêve !! Ça me donne envie de traverser l’écran de mon ordinateur, un livre a la main 😉

    1. Exactement ! Un bon bouquin et hop ! Je ferais bien la même chose d’ailleurs 😜

  12. Hello
    Ces photos sont superbes et donnent bien envie d’aller y faire un tour.
    Je crois que je me serai aussi fait tout un film pour le serpent ! Il valait mieux voir un souris qu’un constricteur. ^^
    Belle soirée

    1. Oui au final la souris c’etait un moindre mal 😜
      Merci pour ton message, et heureuse de t’avoir fait voyager, le temps d’un article, dans le sud de la Turquie. À bientôt 😘

  13. Mais alors j’adore le contraste entre les photos du 1er et second camp! Enfin on reste dans le même esprit…le paradis! C’est pour moi une excellente définition que tu nous donnes avec de merveilleuses perspectives notamment la possibilité de ne rien faire, de lâcher prise (en restant quand bien accroché à la falaise). Comme d’habitude, ton récit nous emmène et nous fait prendre de la hauteur…et cette fois ci sans les mômes: le TOP! 🙂

    1. Merci les amis pour votre message… un plaisir de vous faire voyager avec nos mots et nos photos… On vous embrasse 😘

  14. Waouh! Ce genre de paysage donne tellement envie! Et puis ne rien faire, profiter du temps présent c’est tellement agréable

    1. Même si on adore découvrir, randonner et visiter, de temps en temps c’est agréable de ne rien faire… et à Kabak c’etait le pied. Surtout après un road trip en Turquie. Ce pays est tellement riche en culture, en paysages et en découverte que c’etait la petite pause au milieu des vacances 😉

  15. Coucou,
    Waoh la vallée des papillons a l’air incroyable ! Et tous les paysages sont si beaux, c’est magnifique franchement ! Et ça donne envie de voyager et de visiter la Turquie du coup ^^
    Des bisous 🙂

    1. La Turquie est vraiment un pays qui mérite d’être connu et visité. De la mer noire à la Cappadoce en passant par Istanbul et la côte, tout nous a enchanté! Et la vallée des papillons c’est la petite touch vacances de rêves au milieu des découvertes dont regorge le pays… on recommande vraiment cette destination 🙂

  16. C’est tellement beau… tellement dépaysant… tellement calme! Cela doit faire un bien de fou…
    Bon et finalement, tu nous as pas dit c’est plutôt turquoise ou bleu lagon… Non, parce que, moi, je suis carrément d’accord: c’est turquoise!!

    1. De toutes façons je ne suis pas douée pour reconnaître les couleurs… par contre pour être émerveillés nous sommes champions toutes catégories 😉 … Et je dois dire qu’à Kabak comme dans toute la Turquie, nous avons été ébahis à chaque instant 😊

  17. Coucou pas mon kiff mais le lieu est magnifique et atypique en tout cas, cela vaut le coup de s’y rendre, belle découverte

    1. Coucou, merci pour ton message. On peut comprendre qu’a priori les vacances farniente ne soient pas du goût de tout le monde, et en réalité c’est pas ce que l’on préfère mais sincèrement c’etait tellement beau et reposant qu’on a adoré y passer quelques jours… et puis en réalité il y a plus à faire qu’il n’y parait. Entre randonnées et visites de sites naturels, plongée et sorties en bateau, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer 😜.
      À bientôt 😘

  18. j’aurais carrément flippé aussi si on m’avait parlé de serpents !
    Sinon le paysage est sublime, la Turquie est pleine de secrets et d’endroits magiques <3

    1. Ahahaha on n’en menait pas large sur le moment et puis finalement tu relativises… et à vrai dire on n’en a vu aucun de serpent 😉
      Pas de quoi gâcher notre séjour de rêve 😊

  19. ça a l’air vraiment magnifique ! Je suis déjà allée en Turquie mais j’avais 8 ans… et pourtant je m’en souviens encore !

    1. C’est un pays marquant, ça ne m’etonne pas… J’espere que tu auras l’occasion d’y retourner un jour… Nous espérons pouvoir retourner en Turquie cette année car nous avons adoré ce pays et nous rêvons de pouvoir le visiter à nouveau au début de notre grand voyage …

  20. Les photos sont magnifiques ! La Turquie du côté de la mer c’est un endroit où j’aimerais beaucoup aller, ça a l’air paradisiaque ^^

    1. Il faut, selon nous, éviter les stations trop touristiques et les hôtels clubs de Bodrum, Antalya ou Izmir mais sincèrement la cote est splendide et ça vaut vraiment le détour…

  21. Je ne connaissais tout bonnement pas cet endroit, mais ça a l’air vraiment très beau !
    Merci pour cette découverte 🙂

    1. Avec plaisir 😉 C’est assez peu connu et vraiment magique… à coupler avec une visite de la Turquie plus culturelle et antique et ça te donne le voyage parfait 😉

  22. Coucou !
    Bon à chaque fois que je passe sur ton blog j’ai envie de faire mes valises haha !
    Encore une destination à laquelle je n’aurai pas pensé, à tort car c’est juste magnifique!
    Bises

    1. Les gens écartent trop souvent la Turquie. Pourtant il y en a pour tous les goûts et en plus d’être culturellement riche et avec des paysages magnifiques et variés, la Turquí ce sont des habitants tellement chaleureux et accueillants… un sans faute pour nous… même s’il est vrai que la situation politique a changé depuis notre voyage… nous pensons y retourner cette année, j’espere que nous aurons le même ressenti que lors de notre première visite. En tous cas, on t’encourage vraiment à y aller un jour 😉

  23. Non mais en vrai vous êtes des warriors… A votre place, j’aurais déguerpi sur le champ, possiblement en hurlant à l’anaconda. Certes, il n’est pas censé y avoir d’anacondas en Turquie… mais ça pourrait être un anaconda en vacances, hein. Les anacondas aussi ont le droit de faire du tourisme (cela dit, s’ils peuvent éviter de venir en vacances par chez moi, ça m’arrange, merci ^^).
    N’empêche que ces petits camps ont effectivement l’air d’être paradisiaques. Et végétariens, en plus. Que demande le peuple ?

    Que l’accès desdits camps soient interdits aux anacondas. Ha.

    Oh sinon : le tahin c’est la vie et #TeamBleuLagon

Laisser un commentaire