Vie Nomade : J+1 semaine !!!
Donc vous, en à peine 2 mois, vous passez de M-8 à J+7 ??? 🤔
Rassurez vous, notre santé mentale est au top. C’est juste qu’on s’était trompé dans nos calculs…
Nous avions fait une erreur dans le décompte. Nous avions confondu notre démarrage de vie nomade avec notre départ en Asie. D’ailleurs je crois même que pendant un certain temps, nous avons confondu notre projet de vie et notre futur voyage. Du coup on remet les pendules à l’heure, on passe à l’heure d’été et on remonte les montres… Et puis surtout, on écrit un des articles les plus importants de notre vie…

Devenir nomades et quitter notre ancienne vie

L'arc de Triomphe de Barcelone, ville que nous quittons puisque nous devenons nomades.

Quitter sa zone de confort

Après 4 ans de bonheur et de partage dans notre bar à vins de Barcelone, nous avons vendu le 4 mars. Il y a tout juste 2 semaines.
En 15 jours nous avons donc vidé notre appartement barcelonais pour faire rentrer notre vie entière dans un sac à dos ou presque. Nous avons vendu, donné et jeté pour ne garder que l’essentiel. J’ai même donné ma robe de mariée… (Ne nous méprenons pas, je garde le mari 😉 )

Nous avons laissé tout ce qui composait notre vie depuis près de 5 ans… Et bizarrement, ce fût facile… Je ne saurais vous dire si c’est par manque de conscience de ce que l’on est en train de faire ou parce que nous sommes tellement convaincus de prendre la bonne décision, mais en tous cas, fingers in the nose, trop facile, même pas mal ! On vend les meubles et on se casse !

Bilan de l’opération : Nous sommes aujourd’hui les heureux propriétaires de 3 cartons de papiers qu’on doit garder, du matos qu’on emportera avec nous en Asie et de 3 valises de fringues… Et c’est tout !

Quitter ses amis

Aussi et surtout ces 15 jours ont été dédiés à nos amis. Car oui, en presque 5 ans nous avons rencontré des gens formidables qui vont beaucoup nous manquer.

L’aspect le plus difficile dans notre manière de vivre, ce sont les au revoir qui se font plus nombreux… On a beau avoir l’habitude, bah c’est jamais génial de se séparer des gens qu’on aime… Même si en réalité, on ne cesse pas de s’aimer, on change le rythme et c’est souvent nostalgique comme moment. D’ailleurs c’est pas toujours évident d’entamer de nouvelles relations quand tu sais que tu vas repartir, mais rappelez vous, nous communiquons avec l’univers et on lui fait confiance… Du coup s’il décide de mettre des gens dans nos vies c’est qu’il a une bonne raison, alors on se contente d’accepter et de les aimer…

Bon là, on va pas se mentir, c’était moins « fingers in the nose » … Nous avons bien pleuré et surtout nous n’avons pas arrêté de célébrer… « Alleeeeeerrrrrr on va boire un verre, vous partez bientôt !!! »

Bilan de l’opération : + 4 kilos… Et je crois que nous sonnes devenus officiellement détenteurs de 50% des actions de Kleenex Espagne…

Devenir nomades et commencer une nouvelle vie

Démarrer sa nouvelle vie par un retour

Vue sur la Tour Eiffel et les toits de Paris. Nous Devenons Nomades et commençons par un passage à Paris.

Ah Paris !!! Cette ville que l’on aime autant qu’on la déteste… C’est vrai nous sommes parisiens et on adore la ville oú nous avons grandit et vécu une bonne partie de notre vie, mais on en est parti. Du coup revenir c’est un peu bizarre…

Et en même temps, le blog et nos nouveaux projets ouvrent de nouvelles perspectives… Nous avons envie de redécouvrir notre ville, de la visiter et puis de partager tout ça avec nos lecteurs… C’est drôle d’ailleurs comme un projet pro peut impacter plein d’aspects de ta vie en général…

Mais Paris c’est aussi et surtout des gens qu’on aime. Bah oui, à Barcelone nous avons dit au revoir, mais l’arrivée parisienne, ce sont des retrouvailles. Nos parents et nos amis que nous n’avons que très peu vus en 5 ans, et nous sommes là pour prendre du temps avec eux.
Du coup, nous venons de passer une semaine à trinquer, manger et célébrer… Ah et aussi à dormir….

Bilan de l’opération : + 2 kg…. C’EST LA CATASTROPHE ! Mais j’ai un plan pour l’opération bikini de l’année. 2 gouttes d’eau du Gange le matin à jeun en 1 seule prise… je pense pouvoir tabler sur une perte de poids d’environ 7kg en 3 jours 🤗 . Dès qu’on arrive en Inde je vous fais un bilan et si ça marche je commercialise…. bon par contre faudra faire gaffe aux effets secondaires 😜

Devenir nomades digitaux : un nouveau projet professionnel

Devenir nomades digitaux pour accompagner notre nouveau mode de vie

Et voilà! Maintenant c’est l’heure de se remettre à bosser. Parce qu’on est romantique mais on sait bien que nous ne pourrons pas vivre toute notre vie d’amour et d’eau fraîche… Alors on met en place de nouveaux projets pro.

Au fond, nous on a fait les choses à l’envers. Dans le petit monde des nomades, en général, les gens que nous suivons ont d’abord fait évoluer leur travail vers un travail digital puis ils sont devenus nomades… Nous on fait ça dans l’autre sens. D’ailleurs la réussite, ou non, dans un domaine professionnel “voyageable” n’est pas une condition à notre nouvelle vie. C’est plutôt un outil.

Nous sommes nomades, ça y est ! Mais pour autant, au moment oú j’écris ces lignes, nous n’avons pas d’emploi nous permettant d’assumer notre nouvelle vie.
Loin de nous retenir, nous savons déjà que si rien n’aboutissait, nous devrions travailler de façon plus classique au gré de nos déplacements. S’il faut faire des saisons, des vendanges ou du ménage, nous le ferons. Mais nous allons d’abord essayer d’accompagner notre nouvelle vie par un boulot qui puisse nous suivre partout.

Ces 5 mois en France nous permettront donc de nous former dans les domaines que nous aimons et que nous souhaitons professionnaliser. Bruno se forme à la photo et à la vidéo (nos prochains articles devraient s’en ressentir en terme d’images d’ailleurs). Et moi, je poursuis ma formation en rédaction Web.

Nous nous installerons ensuite comme Free-lance afin de pouvoir travailler à notre compte et ce de n’importe où en France ou dans le monde 😉

Un long voyage en Asie

Et nous y voilà presque… Encore quelques mois et nous partons. Vaccinés, équipés et impatients, nous comptons les jours qui nous séparent de ce rêve un peu fou… On commencera donc par une amorce en Turquie, pays que nous adorons (comme vous pouvez le deviner au travers de nos différents articles sur la Turquie) . Puis nous nous envolerons vers le Nepal. Le cœur ouvert à l’inconnu, aux rencontres, au dépassement de soi…

Nous profitons donc de ce temps suspendu avant le départ pour peaufiner nos envies, nos itinéraires et toutes les démarches à réaliser (visas, billets, matériel etc)…

Contrairement à beaucoup de voyageurs que nous suivons nous avons du mal à donner une thématique à notre voyage. Et puis nous n’avons pas envie de nous recréer, nous mêmes, de nouvelles cases dans lesquelles s’enfermer… Alors on laisse tomber et le thème sera être heureux à notre façon et aimer la vie… Et ça nous parait déjà un beau projet 😉

Devenir nomades et vivre sa vie de rêve

Vivre une vie de voyages et de découvertes

devenir nomades et vivre une vie de voyages

A l’origine de ce nouveau choix de vie il y a d’abord un voyage et une envie de voir le monde… Même si on n’est plus tout à fait sûr de qui, de l’oeuf ou de la poule est venu le premier… Le fait est, que si nous avons autant la bougeotte et que nous décidons aujourd’hui de nous libérer de nos attaches, c’est pour pouvoir parcourir le monde. A notre rythme et ce tout au long de notre vie.

Car ce nouveau mode de vie nous ouvre la porte de tous nos rêves. Nous nous imaginons tantôt en Asie, tantôt en France, tantôt en Irlande ou au Portugal ou encore au Canada ou ailleurs… le monde avait des limites que nous lui imposions… nous avons levé nos barrières et nous sommes libres !

Nous voulons goûter, rencontrer, partager, être émerveillés… Et puis s’aimer, aimer et vivre, apprendre, comprendre et rêver encore…

Et nous partons sans date de retour et sans délais. Ni minimum, ni maximum. Nous rentrerons peut être au bout d’un mois. Ou de 100. Nous irons peut être de l’Inde en Afrique avant de décider de visiter la France et de retourner vers l’Asie.. Pas de date de retour, ni d’Itinéraire figé parce qu’on ne sait ni quoi ni qui, l’univers a prévu pour nous. Mais on sait qu’on lui fait confiance et qu’on veut l’écouter.

Nous devenons nomades et le monde s’ouvre à nous. Et nous le raconterons à travers le blog, c’est promis.

Sortir des cases

Je pense que je pourrais dédier un article complet au sujet tant il m’anime. Je le ferais peut-être mais pour que vous sachiez où nous en sommes, il est indispensable d’aborder le sujet.

Nous ne voulons correspondre à aucune case. Ou alors à toutes. Et nous nous laissons, à partir d’aujourd’hui, être une chose et son contraire. Aventuriers routards puis en hôtels 5 étoiles. Voyageurs au bout du monde puis au bout de la rue. En tenue de trek puis en robe de soirée (surtout Bruno, qui porte la robe comme personne 😜). Donneurs de conseils et d’infos mais pas de leçons. Devenir nomades mais pas en dehors de notre système… bref, des êtres humains imparfaits qui essayent juste de vivre leur vie.

N’essayez donc pas de nous catégoriser ni de nous faire retourner dans des cases, c’est peine perdue. Nous sommes farfelus, instables, nous changeons d’avis et nous acceptons ce qui nous rend heureux, comme ça vient.

Remercier l’univers

Quand on veut quelque chose, tout l’univers conspire à nous permettre de réaliser ce que l’on désire.

« L’Alchimiste » Paulo Coelho

Je ne sais pas si l’univers est le seul responsable de ce qui nous arrive mais on a quand même franchement envie de le remercier.

D’abord parce que tout s’est passé exactement comme on le souhaitait et dans le timing parfait. La vente du restaurant, le déménagement et d’autres choses dont je ne parle pas encore par superstition mais qui se profilent plutôt bien… Alors bien sûr, nous sommes reconnaissants.
Et nous aimerions maintenant trouver un moyen de partager avec d’autres ce bonheur… De rendre un peu au monde ce que nous avons l’impression qu’il nous offre.

Pour ça nous aimerions participer d’une manière ou d’une autre à un projet tourné vers les autres. Peut être pour donner du sens aussi à cette liberté nouvelle
Et vous savez quoi ? Je crois que l’univers a encore frappé 😉 Nous nous entretenons demain avec une association et son projet nous plait beaucoup… mais ça c’est une autre histoire dont je vous donnerais plus de détail prochainement 😉

Devenir nomades : ça c’est fait !

Bref vous l’avez compris et nous aussi. Nous sommes officiellement sans adresse. Sans attache ni possession… bref nous sommes nomades !!!!

Il ne me paraît pas si loin le jour où nous écrivions notre premier article à ce sujet. C’était un peu brouillon et on mélangeait un peu tout. Mais maintenant c’est clair et nous arrivons à séparer les choses. Nous voulions devenir nomades, ça c’est fait ! Et ce sera notre nouveau mode de vie. Ici ou ailleurs. Et pour célébrer ça, on commence par un voyage au long cours en direction de l’Asie, mais le retour, ne sera pas synonyme de retour à la vie sédentaire.

Pour l’instant le quotidien ressemble à des vacances en famille mais avec des projets plein la tête et beaucoup de boulot pour les réaliser. Nous sommes heureux, sûrs de nous et nous avons la sensation profonde d’avoir pris la bonne décision.

On s’adapte petit à petit à cette liberté nouvelle et à notre nouveau mode de vie. Pour l’instant je dirais que nous sommes des nomades un peu sédentaires, mais nous reprenons bientôt du voyage, et en attendant on en a plein à continuer de vous raconter.

Alors bienvenus chers lecteurs, sur le blog de 2 nomades, de 36 et 38 ans, qui vont parcourir le monde et vous le partager.

On se croise bientôt n’importe où ? Bah oui, on peut, nous sommes devenus nomades !

______________________________________________________________________________

Envie de réagir ? Vous avez des questions précises sur ce changement de vie ou sur notre futur voyage ? N’hésitez pas à nous contacter par mail ou à nous laisser un petit mot en commentaire, vous savez qu’on adore ça 😉

Et si vous souhaitez épingler cet article sur Pinterest, c’est par ici  ⇓

Après plusieurs mois à tout mettre en place, nous sommes enfin devenus nomades. Plus d'adresse, plus de possession et le monde entier à découvrir. On vous raconte tout du démarrage de cette nouvelle vie.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à cliquer sur le pouce vert ou à le partager sur vos réseaux sociaux  ⇓

Mademoiselle A

Diplomée en tourisme, je parle 4 langues. Je suis une amoureuse des voyages et des autres. Trouillarde invétérée je dépasse mes peurs dès que je m'envole vers d'autres contrées. Je fais confiance à la vie et à Mister B, mon mari et compagnon de voyage depuis plus de 12 ans. Je suis la plume de ce blog construit à deux autour de nos aventures passées et futures.

Cet article a 25 commentaires

  1. Félicitation ! Un beau cap de franchi !
    De notre côté, nous en sommes toujours aux préparatifs, c’est fou ce qu’il y a comme choses à faire pour quitter la vie sédentaire ! J’ai l’impression qu’on ne sera jamais prêts à temps !

    1. Courage pour la dernière ligne droite ! Pour nous bizarrement, tout nous a semblé plus facile à mesure que ça se passait et finalement on se rend compte que le stress et les inquiétudes étaient plus grands quand on y pensait. Nous y sommes enfin et quand on regarde en arrière on se dit que ce fut facile… Je sais que nous partageons ensemble la même certitude de faire le bon choix et le même rêve et le même amour pour une vie de voyage, pour le monde et le bonheur… Nous sommes certains que dans 59 jours, vous nous direz la même chose : trop facile !
      On vous envoie plein de bonnes ondes, et on se croise très bientôt 😉

  2. Bravo Mademoiselle A pour cet article, vous écrivez très bien Mademoiselle. Félicitations à vous deux pour “Oser être soi” ! Je vais vous suivre avec un plaisir immense. Bons préparatifs et merci pour vos publications qui me permettent de voyager aussi ! Prenez soin de vous !

    1. Merci Françoise. Merci de nous lire et de nous soutenir. Quel bonheur de savoir que ce que l’on partage trouve preneur chez d’autres rêveurs, lecteurs et voyageurs… Alors à très bientôt pour vous donner de nos nouvelles et vous emmener un peu plus avec nous dans cette nouvelle vie 😉

  3. Vous savez que nous sommes très heureux pour vous et nous vous soutenons à 200%.
    Nous sommes la pour vous.
    Nous faisons partie des amis (famille) qui ont été éloignés pendant 5 ans et nous serons toujours là.
    On va profiter de vous jusqu’à votre grand voyage mais aujourd’hui mi casa es su casa
    😘😘😘😘

    1. Merci d’être là… Ces moments avant le départ sont pour vous, pour nous ensemble… Et puis vous êtes de nos bagages les amis, car où que nous allions, on vous emmène. Vous faites partie de nous et chacun de nos partages vous ai dédié. On vous aime et on vous remercie d’être dans nos vies et de nous accepter comme nous sommes.

  4. Du moment que l’univers vous envoie à NY dans 2 ans….😉
    Bravo à vous, je partage des fois que cela donne des vocations.
    😘😘😘

    1. Bah de toutes façons on a rendez vous non ? En Juin 2020 à Time Square c’est bien ça ?
      Pour vous retrouver, on n’a même pas besoin de l’univers, parce que vous êtes et serez toujours notre priorité !

  5. Coucou,

    Et bien, que de changement ! J’aimerais bien faire ça, mais avec mon fils, ce n’est pas possible !
    Pour l’instant, on poursuit notre projet d’immigration vers le Canada, c’est long, couteux, mais c’est notre rêve !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    1. C’est déjà un changement dingue l’immigration ! On vous souhaite que ça aboutisse parce qu’un rêve pour lequel on donne tout mérite de se réaliser ! Bravo à vous aussi, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de vivre sa vie, mais nous pensons que réaliser ses rêves est la plus belle des façons de vivre… A très bientôt.

  6. Je vous admire. Avec un enfant, j’en rêve mais tout en ayant peur.

    J’ai hâte de suivre vos nouvelles aventures.
    Des bises

    1. C’est évident qu’avec un enfant l’organisation n’est pas la même et nous comprenons tout à fait que ça fasse peur. Mais au fond, le principal est d’être à l’aise et heureux dans sa vie, peu importe comment. En tous cas merci pour ton petit mot, nous on a hâte de vous partager notre nouveau quotidien au bout du monde 😉
      A très bientôt.

  7. Bravo à tous les deux pour avoir passé ce cap, qui n’est pas une simple formalité. De loin nous avions un peu la pression pour vous…et on se disait c’est tellement chouette de pouvoir suivre mais surtout vivre ses rêves! On vous le redit mais vous êtes très inspirants…! A très vite et on vous embrasse fort

    1. Et vous êtes avec nous depuis le début ! Une jolie rencontre virtuelle (pour l’instant) … Une jolie surprise pour nous qui ne sommes pas particulièrement doués en relations 2.0 !
      Merci pour votre soutien permanent et à très très bientôt autour d’un verre de vin !!!!
      On vous embrasse aussi 😉

  8. Je ne suis pas sûre que cette vie de nomade soit faite pour moi. J’aime bien mon petit confort et la sécurité au jour le jour. Bonne journée

    1. On comprend ! D’ailleurs heureusement que nous ne sommes pas tous identiques dans nos modes de vie, le monde serait trop ennuyeux. Le bonheur est personnel et ce que l’on aime aussi, et on milite pour que chacun soit heureux à sa manière sans se juger les uns les autres ni se donner d’échelle d’importance !
      En tous cas, merci pour ton petit mot et au plaisir de te faire voyager à travers nos récits.

  9. Coucou,
    Ca doit être une expérience incroyable ! Mais j’avoue que j’aurais du mal à partir loin de ma famille et mes amis…

    1. Laisser famille et amis c’est vraiment la partie la plus compliquée. Pourtant on sait aussi qu’on le reverra et qu’on reviendra toujours vers eux, simplement nous allons changer de rythme… et puis de toutes façons on ne pouvait plus lutter contre notre nature profonde alors on s’écoute et on va essayer d’être heureux à notre façon. Pour l’instant c’est facile car nous sommes devenus nomades (clairement nous sommes SDF) mais nous sommes encore “sédentaires” à Paris… On en reparle en septembre quand on s’en ira 😉
      A bientôt.

  10. Salut à vous deux 🙂 C’est un régal de vous lire, votre article est plein d’enthousiasme et de petites fulgurances qui m’ont bien fait rire (le remède à base de “2 gouttes d’eau du Gange le matin à jeun en 1 seule prise…” , je ne m’en remets pas HAHA !) Dire au revoir, retrouver d’autres personnes (avant de leur dire au revoir, aussi…), ça doit être le côté difficile. Mais ce vent de liberté, le fait de faire le vide et de se défaire de toutes attaches matérielles, ça doit être libérateur. Suivre ce projet depuis les prémisses, c’est génial et j’attends avec impatience la suite de vos aventures. À bientôt ♥

    1. Salut ma belle, c’est vrai que nous nous suivons depuis le début, et quel bonheur de partager ça ! Je confirme pour l’instant nous nous sentons libres et la partie “se défaire du matériel” est vraiment assez simple. Tout s’est passé naturellement, sans frustration… On verra quand l’heure viendra de dire au revoir pour commencer ce long voyage. Mais pour l’instant, RAS, c’est le bonheur 😉
      Nous avons autant hâte que vous de lire la suite en réalité 🙂 Alors avec une impatience toute partagée, à très bientôt.

  11. Wow!
    Comment te dire…
    avec mon mari, c’est ce qu’on aimerait faire plus tard.
    Notre fils a 10 ans et veut profiter de ses 4 grands parents pour l’instant.
    Du coup ça nous laisse quelques années pour nous préparer.
    Alors pour l’instant on fait des petits voyages le plus souvent qu’on peut…
    Comme tu dis, l’Univers nous apporte aussi les choses quand on est prêt…
    La j’attends juste de changer de métier…
    Je te souhaite une belle continuation sur ton chemin de vie…
    Amicalement
    Maryline

    1. Un changement de métier, c’est déjà un gros chantier ! Et puis avec un enfant on imagine bien que l’aventure se prépare autrement. Quand l’heure sera venue, n’hésitez pas à nous solliciter, si on peut vous aider à passer le cap, on le fera avec bonheur !
      Mais quoiqu’il arrive, oui, la vie est merveilleusement bien faite et t’apportera les solutions au moment venu 😉
      Belle continuation à vous aussi et à bientôt, ici ou ailleurs.

  12. Il en faut du courage pour tout quitter et partir à l’aventure, bravo ! Et puis se former au digital pour travailler à distance c’est une très bonne idée 🙂

  13. La vie de nomade ressemble à une vie de minimaliste. Je ne suis pas contre, mais c’est un projet qui demande beaucoup de sacrifices et il faut aussi faire ses adieux à de nombreuses choses.

Laisser un commentaire