Objectif Nomadisme

Objectif Nomadisme. Le projet un peu fou de tout plaquer pour devenir nomades à presque 40 ans.

Nous Connaître

Les Amants Voyageurs, blog de voyages

Carnets de Voyages

Les Amants Voyageurs : carnets de voyages: récits de voyages en couple autour du monde

Visiter le Sequoia National Park

Parc moins visité que Yosemite, c’est le lieu idéal pour aller à la rencontre de la vie sauvage californienne. Abris des ours noirs et de milliers d’autres animaux fascinants, c’est aussi et surtout une forêt d’arbres géants. Moins fréquenté, c’est le lieu idéal pour se ressourcer au milieu de cette nature fascinante. Tout au Sequoia National Park est envoutant et on vous invite à nous y suivre en balade.

Pour que vous puissiez profiter au maximum de la rencontre avec les géants millénaires et de votre visite au Séquoia National Park, nous vous donnons ici les infos que nous avons recueillies sur place, pendant notre road trip en Californie en août 2018.

Nous vous laissons d’ailleurs le lien vers la page officielle du parc : Site officiel

Le Sequoia National Park en pratique

plan du Sequoia National Park

Le prix : 35$ l’accès pour une voiture (incluant tous ses passagers) valable 7 jours. Le Sequoia National Park fait partie des parcs que vous pouvez visiter si vous avez le pass « America The Beautiful » qui permet l’accès à tous les parcs nationaux pendant 1 an au prix de 80$ par véhicule.

Les horaires : Le parc est ouvert tous les jours de l’année.

Comment s’y rendre : Le parc est traversé par la 198 General Highway.

  • Si vous arrivez par le nord, par Fresno, comptez 4h environ depuis San Francisco et 2h30 depuis Yosemite.
  • Si vous arrivez par le sud, par Visalia, comptez environ 3h30 depuis Los Angeles, 3h45 depuis la Death Valley et 5h depuis Las Vegas

Panneau au Sequoia National Park

Les Ours : Et oui qui dit Sierra Nevada dit ours noir et vous êtes ici chez lui. (En plus on peut pas vraiment dire qu’il nous ait invité) . Alors la première des choses à se rappeler, c’est qu’apercevoir un ours c’est une chance et sans doute un moment magique. Rappelez vous également que les attaques d’ours sont très improbables et quasiment toujours liées à une erreur de NOTRE part… Au parc de Sequoia, il ne dénombre aucune attaque directe de la part d’un ours.

Quoi qu’il arrive voici quelques règles importantes sur le comportement à adopter dans le parc :

  • Lors des randonnées, parlez vous, faites des pas francs et un peu de bruit afin d’éviter une rencontre « surprise ». Un ours surpris peut avoir une réaction de défense. S’il vous a entendu arrivé il aura, le plus généralement, pris de la distance lui même pour ne pas avoir à vous croiser.
  • Rester toujours à une distance raisonnable, si vous voyez que l’ours change son comportement c’est que vous êtes trop près.
  • Si un ours vous voit, regroupez vous les uns contre les autres pour avoir l’air le plus gros et le plus grand possible. Et s’il fait mine de vouloir vous charger, faites du bruit (cris et grands gestes) pour lui faire peur.
  • Ne vous mettez JAMAIS entre une mère et ses petits
  • Ne tournez jamais le dos à un ours et ne courez pas, c’est une réaction de proie. Au contraire, reculez lentement. Ne tentez pas de grimper aux arbres, ils sont bien meilleurs que nous à ce jeu là.
  • En cas de rencontre avec un ours, ne lui cédez jamais votre nourriture. (bon s’il la prend quand même vous lui laissez hein)
  • Ne laissez pas de nourriture visible ou sans surveillance, jetez tous vos déchets dans les poubelles spéciales et prévues à cet effet.
  • Dans les campgrounds, utilisez les « bearbox » à disposition à chaque emplacement.
  • Sur les parkings, sortez de vos véhicules tous les aliments ou produit ayant une odeur forte et placez les dans les « bearbox » prévues à cet effet.
  • Si malgré tout, un ours vous attaque alors là pas de quartier, défendez vous avec tout ce qui vous tombe sous la main.

N’oubliez pas que ces attitude ont pour but de vous protéger vous mais également de protéger les ours. Bien sûr il est peu probable qu’un ours vienne vous démolir la voiture sur le parking pour récupérer le fond de paquet de biscuit de la veille, mais s’il le fait, l’assurance vous dédommagera, l’ours par contre sera tué. Cette année, en juillet, un ours a été tué, parce qu’il s’était introduit dans un des restaurants du parc pour y chercher de la nourriture. Il savait qu’il y avait à manger ici et n’avait plus suffisamment peur de nous. A cause de nous et de notre incapacité à respecter ces quelques règles. Il a bousculé des clients qui se sont blessés en tombant. J’imagine que tout le monde a eu bien peur… mais tout le monde en est sorti indemne. L’ours et la gardienne qui a dû l’abattre, eux par contre, l’un a perdu la vie, l’autre une partie de son coeur… pensez y…

A voir/ à faire au Sequoia National Park

Visiter le Sequoia National Park, infos pratiques et conseils

  • Le Visitor Center : c’est l’endroit où il faut vous rendre pour faire le plein d’informations, récupérer une carte du parc, ou en apprendre plus sur les ours. Il y’en a 4 en tout dans le parc.
  • Randonnées :plein de randonnées sont disponibles dans le parc. Toutes accessibles en fonction de votre niveau et du temps que vous souhaitez lui accorder.
  • En voiture, suivre la General Highway qui traverse le parc au milieu des séquoia géants
  • Aller dire bonjour au Général Sherman, plus gros organisme vivant au monde par sa densité (en fait ce n’est pas le plus haut ni le plus large mais il est majestueux et impressionnant croyez nous.)
  • Si vous avez plus de temps, profitez de la proximité de Kings Canyon pour aller le visiter.
  • Pour information, vous entendez peut être parler d’un arbre dans lequel il était possible de passer en voiture. Sachez que cet arbre se trouvait dans le parc de Yosemite et a été coupé à la fin du 19ème siècle. Dans le parc de Séquoia, vous pourrez cependant passer en voiture sous un séquoia couché au milieu de la route. Il se trouve en direction de Moro Rock.

Quelques idées de randonnées

  • Congress trail et Général Sherman : Balade facile sur un sentier goudronné qui part du parking situé sur la Wolverton Road. 15 minutes de marches jusqu’au Général Sherman puis une boucle d’environ 3,5km qui vous fera passer au milieu d’autre Séquoia célèbres: The Chief Sequoia, The President ou encore The Senate.
    Comptez environ 2h pour faire la balade dans son intégralité à un rythme de promenade.
  • General Grant Tree trail : Petit sentier pavé et très facile situé près de l’entrée nord du Sequoia park, cette promenade vous emmènera jusqu’au Général Grant, frère cadet du Général Sherman puisque c’est le 2ème plus gros arbre du monde (toujours par sa densité). Ce chemin vous fera également passer près du « Fallen Monarch », un séquoia couché. Profitez en pour visiter son tronc de l’intérieur 😉
    Depuis le dernier parking après le Grant Grove Village, comptez environ 30 minutes de marche.

Où dormir pour visiter le Sequoia National Park

Comme dans pratiquement tous les parcs nationaux aux Etats Unis, vous aurez la possibilité de dormir dans le parc et pour cela 2 options :

Les Lodges :

Il y en a 4 dans l’enceinte du parc, qui sont ouverts toute l’année. Nous ne les avons pas testé nous même mais je vous donne les liens.

Pour jouer les Robinsons Crusoés mais avec un peu plus de confort 😉

Le Camping dans le Parc

Ah le camping à l’intérieur du parc… c’est un rêve de pouvoir se réveiller au milieu de la nature sauvage… Ils sont en général assez rudimentaires mais toujours propres et magnifiques. Emplacement, fire pit et table de pique nique + un bloc sanitaire. Attention, dans les campings des parcs nationaux, l’eau chaude fonctionne avec des « quarters » (pièce de 25 cts) et vous donne accès à de l’eau chaude pour 1 minute chaque quarter.

Il y a beaucoup de campground disponibles dans les parcs de Sequoia et Kings Canyon. Comptez entre 20 et 70$ la nuit en fonction de votre équipement et de la saison. (2 personnes en tente + voiture en août pour 35$ la nuit).

Vous retrouverez tous les campings des parcs et les liens pour réserver sur le site officiel des parcs nationaux : recreation.gov

Pensez à réserver, à titre d’exemple, aujourd’hui 23 octobre, il n’y a déjà plus de place avant Janvier 2019 pour le Dorst Creek Campground

Et pour ceux qui voudraient faire du camping « sauvage » dans le parc, sachez que c’est possible à condition de demander une autorisation au préalable. Toutes les infos sont réunies par ici

Où manger au Séquoia National Park

  • Dans le parc plusieurs aires de pique-nique seront à votre disposition. Ainsi que des boîtes anti-ours pour y laisser vos produits alimentaires le temps de votre balade. (pas de panique toutefois, il est très peu probable qu’un ours s’invite au déjeuner.)
  • Il y a 6 restaurants dans le parc situés au niveau des lodges du parc.
    • Le Peaks : ouvert toute l’année. Propose en plus du restaurant des paniers repas à emporter.
    • Le Grant Grove : ouvert toute l’année
    • Le Lodgepole Café  : ouvert de mi avril à mi octobre
    • Le Cedar Grove : ouvert de mai à mi octobre
    • Le Montecito : buffet. Ouvert au printemps, en automne et en hiver. Le restaurant reste ouvert en été mais sans le buffet.
    • Le Stony Creek : ouvert de mai à début octobre
  • Entre l’entrée du parc et Visalia vous trouverez un bon nombre de grill et stations services proposant du snacking. On s’est arrêté à plusieurs d’entre eux mais pour nous, tout était hors de prix et n’avait pas vraiment l’air incroyable… Nous essayons toujours d’éviter ce genre d’endroit trop touristiques pour manger. Sachez néanmoins qu’ils existent.

Visiter le Sequoia National Park

Visalia

Situé à environ 1h de l’entrée du Parc, Visalia est la première « grande » ville avant le Séquoia National Park. Les hameaux qui longent la route jusque là ont tous des petits hôtels et campings. Généralement plus chers, nous n’avons pas pu les tester car ils étaient tous complets au moment où nous y étions. Visalia fût donc l’option la plus pratique pour nous.

La petite ville, en soit ne présente pas un intérêt incroyable, quoi que son centre soit mignon, mais peut offrir une solution d’hébergement pour ceux qui, comme nous, décide de couper la route entre Las Vegas et San Franciso ou Yosémite, en accordant une journée de visite aux séquoias.

Où dormir à Visalia

Vous trouverez sur place plusieurs hôtels et quelques campings.

Nous avons testé le camping du groupe KOA, le KOA Visalia

On a aimé :

  • propreté des sanitaires
  • taille de l’emplacement
  • calme et tranquilité
  • possibilité de louer des bungallow de type cabane en bois
  • la superette à l’accueil

On a moins aimé :

  • la position un peu excentrée par rapport à la ville
  • L’emplacement du camping dans une zone sans le moindre commerce

Malgré tout, pour une étape rapide d’une nuit, nous le recommandons. Il est facile à trouver et à rejoindre lorsque nous sommes sur la route et les équipements du camping sont tout à fait corrects.

Manger à Visalia

Le Mama k’s diner

Visiter le Sequoia National Park où manger et infos pratiques

Et alors là c’est notre coup de coeur ! Si vous voulez goûter un « diner » , un vrai, un comme dans les films, vous devez absolument vous arrêter ici. Ce pourrait même être un motif de passage à Visalia tellement ça nous a plût.

Ici pas de grande cuisine, mais des sandwichs, des pan cakes, des hamburgers et tout ce que vous avez toujours vu dans les films américains. Un voyage dans le temps grâce au Jukebox et à la déco. Et en plus c’est bon. Et tous leurs desserts sont fait maison ! Un régal !

Visiter le Sequoia National Park où manger et infos pratiques

Conclusion

Nous avions a priori prévu de visiter Yosemite mais malheureusement les incendies qui ont ravagés la Californie cet été nous ont obligés à changer de programme au dernier moment. Un peu déçus au début, la vie sauvage et la grandiosité des arbres qu’abrite le Sequoia National Park nous on vite charmé. Se sentir tout petit au milieu des géants, se balader à la fraicheur de l’ombre des arbres, et rencontrer ça et là des écureuils, des biches et peut être même des ours, c’est la promesse que vous fait ce parc moins fréquenté que son voisin Yosemite et pourtant tout aussi magnétique. Si vous voulez en savoir plus sur notre ressenti et notre expérience là bas, n’hésitez pas à lire notre carnet de voyage spécial Séquoia.

_________________________________________________________________________

Vous avez des infos qui ne figurent pas ici et vous voulez nous les partager ? Tout simplement nous raconter votre expérience ou nous poser des questions ? N’hésitez pas à commenter cet article ou à nous contacter.

Visiter le parc national de Séquoia en Californie

Et si vous souhaitez partager notre article ou nous soutenir sur les réseaux sociaux n’hésitez pas 🙂

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *